Sélectionner une page

Avantage d’une VMC Résidentielle ?

Home 9 Brico-maison 9 Avantage d’une VMC Résidentielle ?

Une maison où il fait bon vivre n’est pas nécessairement la mieux aménagée et la mieux décorée. La qualité de l’air intérieur influence perceptiblement le confort des occupants. L’installation d’un système de ventilation performant est de ce fait judicieux et à ce sujet, la VMC figure parmi les options existantes.

Qu’est-ce qu’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) ?

La ventilation mécanique contrôlée d’un bâtiment exploite un système motorisé qui assure le renouvellement de l’air intérieur. Elle a trois fonctions :

– insuffler l’air neuf dans les pièces qui ne sont pas sujettes à une pollution spécifique, principalement les pièces de vie, grâce à des entrées d’air appelées bouches de soufflage ;
faire transiter l’air des pièces pourvues d’entrées d’air vers les pièces d’évacuation via des grilles de transfert ou un échangeur ;
– extraire l’air vicié dans les pièces humides et/ou les pièces de service, à savoir celles ayant tendance à accumuler les odeurs fortes (cuisine, salle de bains et toilettes, notamment), via des bouches d’extraction.

La VMC est donc un ensemble de dispositifs qui force le renouvellement de l’air ambiant grâce aux bouches de soufflage et aux bouches d’extraction ce qui limite les risques d’humidité et bénéficie à la santé des occupants. A titre d’expérience, nous vous conseillons d’acheter votre VMC auprès de Climatic-elec, qualité garantie !

Optez pour une VMC dans votre maison

VMC Simple flux ou VMC double flux ?

Qui dit simple-flux dit absence d’échangeur. La VMC simple flux capte l’air frais provenant de l’extérieur de la maison. Cet air est acheminé vers les pièces de vie puis l’unité d’extraction prend le relais au niveau des pièces de service pour évacuer l’air vicié vers l’extérieur. Des gaines assurent la connexion entre les bouches d’aspiration et d’extraction.

Dans le cas d’une VMC double flux, les calories de l’air pollué extrait des pièces humides sont récupérées par le dispositif afin de réchauffer l’air neuf avant que ce dernier ne soit diffusé dans les pièces de vie.

Est-ce que la VMC est soumise à une réglementation ?

L’air pollué constituant une menace pour la santé des occupants et l’intégrité des constructions, il est obligatoire de prévoir un système de ventilation naturelle (VN) par le biais de grilles d’aération ou simplement en ouvrant régulièrement les fenêtres. Cette option génère toutefois d’importantes déperditions de chaleur et ne garantit pas le renouvellement continu de l’air ambiant.

La ventilation mécanique est fortement recommandée mais n’est pas obligatoire. En revanche, elle doit se conformer aux exigences du DTU 68-3 qui encadre les installations de VMC simple-flux, gaz et hygroréglable. Précisons qu’une VMC hygroréglable ajuste automatiquement le débit d’air extrait par rapport à l’humidité ambiante.

Si la VMC n’est pas obligatoire, elle vous permet d’optimiser la longévité de votre maison, réduisant les fréquences et l’ampleur des réparations/rénovations qui s’imposent.

Qui contacter pour installer une VMC ?

La mise en œuvre d’un système de ventilation doit être correcte pour que le dispositif assure ses fonctions. Des précautions spécifiques doivent être adoptées du choix du caisson d’extraction à l’installation des gaines, en passant par les raccordements électriques et les différents réglages. C’est sans négliger le respect des règles de sécurité et la parfaite maîtrise des techniques d’installation.

Vous devez donc faire appel à une entreprise qualifiée, labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Indépendamment du type de caisson et du mode de fonctionnement propre au dispositif, vous aurez la garantie que l’installation sera conforme aux normes en vigueur.

Comment entretenir sa VMC ?

L’extraction de l’air vicié entraîne l’encrassement de la VMC. En effet, des particules de poussière vont progressivement s’accumuler. A défaut d’un entretien régulier et correctement réalisé, l’encrassement des bouches et des conduits de la VMC risque de favoriser la formation de moisissures qui nuisent à la santé humaine et fragilisent de nombreux éléments de construction.

Au moins une fois tous les trois mois, il est conseillé de dépoussiérer les entrées d’air. Les bouches d’extraction doivent également être démontées, lavées puis séchées.

Dans le cas d’une VMC double flux, il est recommandé de remplacer chaque filtre échangeur au moins deux fois par an.

Les VMC gaz doivent être entretenus par des professionnels.
Par mesure de précaution, il reste plus prudent de solliciter les services d’artisans RGE pour les entretiens et contrôles de votre dispositif.

La VMC résidentielle permet donc de vivre dans un logement où l’air est renouvelé en continu. Son installation doit être confiée à une équipe professionnelle qui peut également vous proposer un contrat d’entretien grâce auquel vous aurez l’assurance que le dispositif conservera durablement ses performances.


 

Vous aimerez aussi

Comment créer une ambiance cosy chez soi ?

Décorer une maison ne se résume pas uniquement à choisir des meubles et des accessoires. Il s'agit également de créer un environnement qui correspond à notre style de vie, à nos goûts et à nos exigences. Créer une ambiance cosy chez soi peut ainsi devenir un véritable...

Les tendances décoration en 2023

En 2023, la déco fait peau neuve et s'offre un lifting bien mérité. Tout droit sorties des planches de Pinterest, les tendances décoration de cette année revisitent les codes du design d'intérieur pour créer des espaces accueillants, chaleureux et à la pointe de la...

Pourquoi opter pour des meubles sur mesure ?

Nous vivons dans une époque où la personnalisation est reine. De l'habillement à la décoration intérieure, chacun cherche à créer un environnement qui reflète son identité et son style. C'est dans ce contexte que le meuble sur mesure trouve toute sa pertinence. Il...