L’aménagement de vos combles

Vous avez une belle surface sous votre toiture, mais vous ne savez pas comment l’aménager. Pas de panique, vous aurez la chance de profiter des combles afin de jouir des avantages d’une pièce de vie en plus. Et nous nous portons garants pour vous accompagner dans la réalisation de ce projet.

La règlementation et les permis de construire

               Selon l’article 678 du Code civil, on « ne peut avoir des vues droites » sur « l’héritage clos ou non clos du voisin ». Par conséquent, la distance doit se situer obligatoirement à 1,90 m en vue de face et 60 cm sur la vue décalée. Quel que soit le cas, il est toujours conseillé de consulter le plan d’occupation des sols, car toutes les communes n’ont pas les mêmes règles.

               La surface habitable dans vos combles est définie par la hauteur du sous-plafond. Par conséquent, quand celle-ci ne fait pas plus de 1,80 m, elle ne sera pas prise en compte dans le calcul de la surface habitable. Ce qui entraine quelques démarches au niveau de la mairie. C’est aussi ce calcul qui fixera la future imposition.

floor-plan-1474454_1280

               Nous précisons que cette déclaration de travaux tourne autour des travaux de moindre importance, soit les créations qui ont une surface habitable de moins de 40 m². Selon l’article R.421-17 du code de l’urbanisme, le dépôt de cette déclaration est obligatoire quand les travaux d’aménagement ne touchent pas l’aspect externe de votre immobilier.

               Notons aussi que si la mairie ne vous donne pas une réponse sur la période d’un mois, vous pouvez considérer la demande comme étant acceptée. C’est pour cela que vous devez toujours demander une décharge quand vous allez déposer le dossier.

               Depuis l’année 2012, le permis de construire n’est obligatoire que pour les créations de surface de plus de 40 m². Si la surface est plus petite, la déclaration de travaux suffira. Toutefois, veillez à ce que vous respectiez ces quelques conditions obligatoires : le terrain est en zone urbaine, l’extension n’agrandit pas la surface totale de plus de 170 m².

               Pour demander un permis de construire, allez directement à la mairie. Demandez un formulaire national, déposez-en quatre exemplaires et recevez une décharge. Attendez ensuite 2 mois que recevoir votre permis.

Un comble habitable ou perdu ?

               Certains combles sont tout de suite habitables et aménageables, tandis que d’autres non. Pour le deuxième cas, on les considèrera donc comme étant des combles perdus. Mais attention, ce n’est pas une perte définitive : il est tout à fait possible de transformer les combles perdus en des combles aménageables.

               Pour que les combles soient habitables et confortables, l’idéal sera d’avoir une bonne hauteur de sous plafond soit 1,80 minimum sous votre charpente, une pente du toit située au-dessus de 30 % ainsi qu’une charpente qui n’encombrera pas l’espace. Si les combles ne répondent pas à toutes ces spécificités, ils sont donc perdus.

               Les combles dits perdus sont généralement le fait d’une charpente à fermette, appelée également charpente en W. Mais heureusement, vous pouvez très bien possible rendre habitables les combles perdus. Vous pouvez par exemple faire appel à un spécialiste.

Quel plancher choisir ?

               Si vous avez envie d’aménager vos combles, mais que ces derniers ne comportent pas de sol, il est tout à fait possible d’installer un plancher de combles afin de profiter de cet espace en plus.

               La première étape pour l’installation de plancher pour les combles et la mise en place des solives. Ces derniers sont des pièces de charpente qui permettent de soutenir le plancher. Ce sont les murs ainsi que les poutres qui vont les porter. Elles constituent donc une base de plancher pour les combles. Selon le type de charpente que vous avez, les solives seront plus ou moins espacées.

               Pour pouvoir mettre en place la pose clouée du plancher de vos combles, il sera nécessaire d’installer des lambourdes. Ces derniers permettent de rendre le plancher plus solide, si vos solives sont trop espacées. Mais c’est également les lambourdes qui vous permettent de poser les cales pour le rendu du plan.

               C’est très rare qu’une dalle en béton soit coulée pour les travaux à l’étage. Vous pourrez donc faire le revêtement du sol des combles de la même manière que les sols des étages inférieurs. Et si vous le voulez, vous pouvez même choisir de nouveaux produits. Les choix dépendront uniquement de vos goûts en matière d’esthétique, mais également de votre finance.

               Il est tout à fait possible de mettre un plancher fait de dalles de particules agglomérées.  D’ailleurs, ce choix est le plus rentable de tous. Toutefois, vous devez prendre en compte la nécessité d’y mettre ensuite un revêtement. Pour cela, vous pouvez choisir entre les parquets flottants, les moquettes, les dalles collées ou encore les sols PVC.

               Mais pour éviter les résonances, nous vous conseillons de mettre une bande résiliente entre votre solive et votre plancher de dalle. Cette membrane antivibratoire va vous permettre d’assurer la bonne qualité acoustique, surtout en présence de cloisons en plâtre.

               Après la pose des lambourdes, vous aurez aussi la possibilité de clouer un parquet massif. L’épaisseur de ce parquet se trouve généralement entre 16 et 23 mm. Ce plancher en bois doit obligatoirement être apte à supporter les mêmes charges que la dalle en béton, qui est de 150 kg/m².

Les fenêtres pour combles

               Il est obligatoire de trouver une source de lumière naturelle dans votre comble habitable. C’est alors qu’interviennent les fenêtres dans les combles. Pour cela, vous aurez le choix entre la fenêtre de toit et la lucarne.

               La fenêtre de toit sera un meilleur choix, car elle offre un meilleur éclairage et sera moins coûteuse que la lucarne. Elles se posent sur n’importe quelle pente de votre toit. Et comme elle est à double vitrage, vous pouvez réduire les bruits environnants. En plus, la fenêtre de toit est disponible en plusieurs modèles, plusieurs dimensions et à des prix très abordables.

window-941625_1280

               Toutefois, ces derniers peuvent présenter quelques défauts. Par exemple, sous les combles la chaleur et la luminosité peuvent être très dérangeantes durant la saison chaude. Mais, vous pouvez choisir les modèles avec des vitrages plus épais et teintés afin de filtrer les rayons du soleil. D’ailleurs, la performance thermique de ces derniers est très élevée. Pensez également qu’en choisissant le modèle aux grandes performances thermiques, vous pouvez jouir d’un impôt de crédit.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *